Le but est le chemin
Chemins qui ne mènent nulle part , entre deux prés , que l'on dirait avec Art de leur but détourné
Chemins qui souvent n'ont , devant eux , rien d'autres en face que pur espace et la saison
Rainer Maria Rilke ( 1924)
Vous trouverez en toute fin de blog la liste de tous les billets publiés

Rechercher dans ce blog

Translate

jeudi 26 juillet 2012

Le potager d'un curieux

Le potager d'un curieux
Au village de  Saignon  au pied du Luberon  Jean-Luc Danneyrolles cultive  plusieurs centaines de végétaux rares ou anciens  depuis plus de 20 ans  dans un grand jardin écologique  dédié à la curiosité 
Visite libre des  jardins  de mars à octobre
Chez lui  vous pourrez acheter des semences rares ainsi que des  légumes oubliés  ou des fleurs
Le potager d'un curieux 
La Molière 84400  Saignon
 tél : + 33 04 90 74 44 68


mardi 24 juillet 2012

Sivergues et la ferme auberge du Castelas

Village de Sivergues 
A l'écart de presque tout  , Sivergues se présente comme un minuscule village,  du  bout du monde  ,  ici les portables ne passent pas ...ce qui permet de faire de belles  balades en toute tranquillité  seul le chant des cigales sera musique à vos oreilles ,  vous aimerez ce lieu  pour peu que vous soyez amateurs  de silence  conjugué  au temps de la  solitude 
Ce village est perché sur les pentes du Grand Luberon  , de belles maisons vaudoises , troglodytes , église et fontaine  donnent un charme fou à ce village 
Ce jour   d de juillet ...  je montais " à pieds " à la ferme auberge du Castelas ,  située sur les hauteurs de Sivergues  une  1/2 heure de marche la sépare du village , cette ferme date du 16 éme siècle elle  est nichée au creux  d ' un domaine de 160 hectares  
Arrivée à la ferme auberge  sous  un  soleil ardent " il était  14 heures " , je  fus de suite  éblouie par les paysages grandioses qui s'étalaient  devant moi  , des chèvres  se faisaient discrètes  tout  en recherchant  d'un pas tranquille   l'ombre d'un vieil amandier  , l'auberge se détachait   d'un superbe  paysage déjà brûlé par la chaleur d'un été  que je trouvais trop chaud ,  un quart d'heure plus tard "une folie "  je m'enivrais d'un grand verre d'eau fraîche offert à la ferme auberge ( outre du rosé et du café ) ils ne vendent  aucunes autres boissons  car ils ne sont que restaurant  , je me promettais très vite   d'y  revenir pour y casser la croûte ,  le menu quoique  tout simple me plait beaucoup 
Quand à moi , attirée par les collines  je laissais derrière moi  cette auberge  pour poursuivre mon chemin à travers , les lavandes et les herbes odorantes ....