Le but est le chemin
Chemins qui ne mènent nulle part , entre deux prés , que l'on dirait avec Art de leur but détourné
Chemins qui souvent n'ont , devant eux , rien d'autres en face que pur espace et la saison
Rainer Maria Rilke ( 1924)

Translate

jeudi 26 juillet 2012

Le potager d'un curieux

Le potager d'un curieux
Au village de  Saignon  au pied du Luberon  Jean-Luc Danneyrolles cultive  plusieurs centaines de végétaux rares ou anciens  depuis plus de 20 ans  dans un grand jardin écologique  dédié à la curiosité 
Visite libre des  jardins  de mars à octobre
Chez lui  vous pourrez acheter des semences rares ainsi que des  légumes oubliés  ou des fleurs
Le potager d'un curieux 
La Molière 84400  Saignon
 tél : + 33 04 90 74 44 68


mardi 24 juillet 2012

Sivergues et la ferme auberge du Castelas

Village de Sivergues 
A l'écart de presque tout  , Sivergues se présente comme un minuscule village,  du  bout du monde  ,  ici les portables ne passent pas ...ce qui permet de faire de belles  balades en toute tranquillité  seul le chant des cigales sera musique à vos oreilles ,  vous aimerez ce lieu  pour peu que vous soyez amateurs  de silence  conjugué  au temps de la  solitude 
Ce village est perché sur les pentes du Grand Luberon  , de belles maisons vaudoises , troglodytes , église et fontaine  donnent un charme fou à ce village 
Ce jour   d de juillet ...  je montais " à pieds " à la ferme auberge du Castelas ,  située sur les hauteurs de Sivergues  une  1/2 heure de marche la sépare du village , cette ferme date du 16 éme siècle elle  est nichée au creux  d ' un domaine de 160 hectares  
Arrivée à la ferme auberge  sous  un  soleil ardent " il était  14 heures " , je  fus de suite  éblouie par les paysages grandioses qui s'étalaient  devant moi  , des chèvres  se faisaient discrètes  tout  en recherchant  d'un pas tranquille   l'ombre d'un vieil amandier  , l'auberge se détachait   d'un superbe  paysage déjà brûlé par la chaleur d'un été  que je trouvais trop chaud ,  un quart d'heure plus tard "une folie "  je m'enivrais d'un grand verre d'eau fraîche offert à la ferme auberge ( outre du rosé et du café ) ils ne vendent  aucunes autres boissons  car ils ne sont que restaurant  , je me promettais très vite   d'y  revenir pour y casser la croûte ,  le menu quoique  tout simple me plait beaucoup 
Quand à moi , attirée par les collines  je laissais derrière moi  cette auberge  pour poursuivre mon chemin à travers , les lavandes et les herbes odorantes ....