.L'Art de vivre c'est l'équilibre délicat entre lâcher et prise et tenir bon

.L'Art de vivre c'est l'équilibre délicat entre lâcher et prise et tenir bon
Je suis également ici ( clic sur l'image )" If your pictures aren't good enough ..you aren't close enough " ROBERT CAPA ..... ""L’appareil photographique est pour moi un carnet de croquis, l’instrument de l’intuition et de la spontanéité, le maître de l’instant qui, en termes visuels, questionne et décide à la fois. Pour « signifier » le monde, il faut se sentir impliqué dans ce que l’on découpe à travers le viseur. Cette attitude exige de la concentration, de la sensibilité, un sens de la géométrie. C’est par une économie de moyens et surtout un oubli de soi-même que l’on arrive à la simplicité d’expression. Photographier : c’est retenir son souffle quand toutes nos facultés convergent pour capter la réalité fuyante ; c’est alors que la saisie d’une image est une grande joie physique et intellectuelle. Photographier : c’est dans un même instant et en une fraction de seconde reconnaître un fait et l’organisation rigoureuse de formes perçues visuellement qui expriment et signifient ce fait. C’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’œil et le cœur. C’est une façon de vivre................ "" HENRY CARTIER-BRESSON .L'Art de vivre est l'équilibre entre lâcher prise et tenir bon " Henry Ellis "

samedi 7 juin 2014

Les aiguiers d'Auribeau , bories des anciens vergers les Dégoutaux par le hameau des Grands-Cléments





Les aiguiers d'Auribeau  depuis le hameau des Grands-Cléments n°13
On peut également partir de la ferme des Noyers 
Sur ce parcours on peut voir plusieurs bories dont deux dans un grand et imposant    enclos de pierres sèches de 2 mètres de haut et d'une largeur non négligeable , où sont intégrés une petite cabane de chasse " petite borie haute et pointue avec une auge devant plus haut une autre borie plus importante et ronde à couverture plate , 50 m plus haut dans la garrigue une autre cabane borie de chasse presque cachée dans les arbres 
Au lieu dit les Dégoutaux d'autres bories "dont une occupée par un berger ",  ruines et maset de chasse avec sa citerne et bassin d'eau pour les animaux   
Plus loin dans le virage d'une combe une grande borie de pierres sèches de quatre pièces en enfilade rectangulaire très bien conservée 
Chaque pièce est couverte d'une coupole , où seule celle de la première pièce ( entrée ) est ouverte à l'air libre , car équipée d'un foyer , pour laisser s'échapper les fumées 
Deux passages de portes et une pièce à droite trapézoïdale, avec une petite ouverture , le linteau de la porte d'entrée est gravé 1771 
Les aiguiers d'Auribeau 
Sur une grande dalle de pierre , ont été creusés , deux bassins dans le rocher , avec de profondes rigoles " saignées " de récupération des eaux de pluie avec entre les deux , une grande auge -conque taillé dans un bloc de pierre 
La dalle a été découpée en dents de scie " preuve d'extraction de pierres qui auraient servit à la construction du clocher du village de Villars 
La région de St Saturnin-Lès-Apt présente une concentration exceptionnelle d'aiguiers de tous types 
Ils étaient souvent les seuls points d'eau alimentant les fermes 
De nos jours , l'eau courante alimente nos habitations , mais il n'en a pas toujours été ainsi
Sur les plateaux calcaires , l'eau est très rare et ceux là même qui ont mis en oeuvre la  pierre sèche , creuseront les aiguiers , dans le rocher afin de recueillir cette eau de pluie  qui ruisselle sur les grandes dalles de calcaire " ou  impluvium "
Ici plusieurs types : aiguier en plein air facile d'accès aux troupeaux ou au gibier , aiguier couvert d'un toit en pierre où l'eau se maintient plus fraîche et propre 
Au cours de promenades sur les sentiers de St Saturnin-Lès-Apt , vous allez forcement rencontrer des bories , des aiguiers , des enclos restanques et clapiers ( pierres en tas , vous rappelant qu'il n'y a pas si longtemps jusqu'en 1914 la montagne était habitée et offrait une vie rude où la terre était pauvre et les famille nombreuses 
De cet environnement est né une architecture de nécessité , qui consistait d'abord à épierrer les champs pour en libérer la terre , la récupération de cette pierre servirait à construire les cabanes : les bories 
Sans toiture ,  sans fenêtre ni enduit , elles étaient utilisées pour abriter les animaux , les outils et les hommes , car la distance était grande de leur champs à leur demeure 
La construction des cabanes en pierres est tout un art , ne construit pas une borie qui veut !
Cette technique dite de la pierre sèche remonterait à la fin du néolithique , mais les cabanes actuelles quoique plusieurs fois centenaire n'atteindraient pas les âges que certains ont bien voulu leur attribuer , car un mur , restanque ou cabane cabane exige chaque année qu'on les reprenne ce qui en fait une architecture fragile et éphémère , il nous faut donc respecter à tout prix ce magnifique et fragile patrimoine 

vendredi 6 juin 2014

Randonnée : Les portes de Castor , l'aiguier Neuf et la cabane du Garde avec un inattendu et inoubliable compagnon :)










Randonnée :
 les portes de Castor , l'aiguier Neuf et la cabane du garde 
En passant devant la ferme/gîte  des Noyers un délicieux toutou m'a emboîté  le pas , il ne me quittera  de toute la randonnée ,m'attendant  tout en faisant preuve de  patience à   chacun de mes  arrêts photographiques  , conciliant et m'accompagnant lorsque je m'écartais du " droit " chemin , pour partir à la découverte  d' une borie perdue dans la garrigue ou  d' un puits  , il ne cessa de  prêter  attention  aux  choix de direction que je prenais  et ceci à chaque croisement  , et pour celui qui connait la région,  sait , qu'ils sont très nombreux  bref .. il aura été .mon ange gardien pour toute cette randonnée  , merci , tu as été un délicieux compagnon :)
Cette randonnée fait partie des randonnées " Les  Aiguiers de St Saturnin-Lès-Apt  "c'est la n° 8
11 km , pour 4 heures de marche , je n'ai mis que trois heures malgré tous mes arrêts fréquents
Simple et sans danger si ce n'est de longer la combe ( en quittant le Rocher de la Cadière on prend   à droite ""bien indiqué""  un petit chemin qui longe la combe pour se rendre à l'aiguier Neuf  )  mais le chemin est assez court de plus en  très bon état  et vraiment sans risque , la vue y est splendide
Attention , vous pouvez passer sans voir l'aiguier neuf qui se trouve en hauteur sur une dalle rocheuse , prêter attention aux marques bleues peintes  sur le sol !
Altitude 350m - 700 m dénivellé cumulé 460 m
Carte IGN 3242 OT  APT
Résumé :
Départ de St Saturnin-Lès-Apt , relier la ferme/gîte des Noyers et se garer vers le panneau Le Puits du Geai
Passer devant la ferme des Noyers , , suivre le panneau l'Aiguier Neuf N ° 8 , le chemin est très bien indiqué balises vertes , rapidement vous arriverez aux Portes de Castor qui sont de magnifiques et majestueux  rochers de part et d'autre du chemin
Nota : Castor vient de St Castor ermite puis évêque d'Apt vers 400 après JC
Poursuivre le sentier bien tracé à travers de la garrigue puis arriver au Rocher de la Cadière ( altitude 580 m ), ici beaucoup de directions , il faut tourner complètement à droite et emprunter un petit sentier qui longe la combe ( belle vue ) vous passerez à coté d'un petit aiguier celui de Coste Caude ( très apprécié par mon compagnon :), quelques pas et sur la droite presqu'en face on peut déjà apercevoir l'aiguier Neuf couvert d'une borie
Pour l'atteindre , descendre vers le bas de la combe et tourner à droite ( l 'autre  chemin  part sur le Safranier n° 13)  jusqu'au grand rocher qui supporte l'aiguier Neuf " construction en pierres sèches avec rigoles pour recevoir et conduire l'eau de pluie à la réserve couverte
Continuer le chemin ,altitude 692 m on débouche sur une grande et belle borie avec puits et citerne , c'est la cabane du Garde , jolie vue sur la combe du puits du Geai malheureusement cachée par la végétation importante durant la belle saison .
Reprendre le chemin , à 50 m le choix de partir sur la gauche pour un chemin qui grimpe fortement pour  les Aiguiers d'Auribeau ( ce sera un autre billet ) ou prendre à droite pour redescendre passer le Camp Jansaud , puis prendre le chemin qui conduit à la ferme Empereur ou Puits du Geai puis arriver à son point de départ , au lavoir mon compagnon m'a quitté pour rejoindre sa propre maison :)

Puits/bories de St Saturnin-Lès-Apt





 Partie  de bonne heure ce matin pour une  rando, ayant pour but  pour les portes de Castor , l'aiguier Neuf et la cabane du Garde , j'ai eu sur  le chemin  le plaisir d'admirer  plusieurs puits couverts qui  s'offraient ici et là.....  en voici quelques uns

lundi 19 mai 2014

Borie et ruines aux Chalottes , chapelle ND du Salut Murs en Luberon


Petite balade pour découvrir  sur la commune de Murs une jolie borie  constituée de deux pièces séparées jouxtant  un amas de ruines
plus loin sur la route  une délicieuse chapelle : Notre Dame du Salut
Se rendre au village de Joucas , stationner derrière le château , prendre le chemin les Auvrières, puis suivre celui indiquant : Bornes des Trois  Evêchés puis  la Lauzière ,ensuite  le village de vacances ( VVF) puis arriver à ND du Salut , joli point de vue sur la falaise de Lioux ou " falaise de la Madeleine "

L'aiguier du Jas du Pin et la bergerie troglodytique de Cabrone


Belle journée pour partir à la découverte de l'aiguier du Jas du Pin ainsi que  la bergerie troglodytique toute proche ( habitée ) de Cabrone ,
L'aiguier du Jas du Pin ,
C'est un aiguier à ciel ouvert , l'eau est récupéré par des rigoles creusées dans les dalles de pierre ou " impluvium "
Bergerie :
Un escalier taillé dans la roche permet l'accés de cette bergerie , on passe devant une citerne et auge en pierre , au dessus de la baume un impluvium creusé de plusieurs rigoles dessert un large aiguier,  le surplus d'eau  de ce dernier est récupéré par d'autres rigoles qui alimentent cette citerne aménagée dans la roche
Ces chemins sont assez " sport " les points de vue superbes sur le Mouure Nègre et les ocres , le Luberon ....
Le risque de se perdre n'est pas nul car il n'y a pas de balisage " petit cairn " très au-dessus des Blaches  à droite en montant sur les Esfourniaux , puis 2 petits cairns , prendre à gauche arriver sur l'aiguier , continuer le chemin à peine marqué sur votre droite pour arriver à la bergerie , repartir en sens inverse puis reprendre le piste de droite
J'ai poursuivi  jusqu'à Lagarde d'Apt , puis au retour j'ai fait le choix de la combe St Pierre ICI

La chapelle St Pierre de Bagols

Villars  en Luberon
 Villars se niche au sommet d'une petite colline. Onze hameaux aux ruelles étroites, aux fontaines, lavoirs, oratoires vous séduiront par leur calme et sérénité. Villars est aussi le pays du peintre Paul Guigou, né en 1834. De nombreuses promenades pédestres vous feront découvrir une flore riche et variée. De la combe Saint-Pierre, en passant par les aiguiers et les bories,
Le hameau des Grands Cléments avec sa fontaine aux poissons rouges point de départ pour la chapelle St Pierre de Bagols
Au-dessus du hameau de la Fumeirasse, en empruntant le Chemin de saint Pierre, et avant l'entrée des Gorges qui pénètrent vers les Monts de Vaucluse, la petite chapelle Saint-Pierre .
De type roman , elle fut construite à l'emplacement d'un temple dédié à Sylvain et à Jupiter , sa nef voûtée  a été restaurée et agrandie en 1763
Il semblerait que ce lieu ait abrité un culte de l'eau
Au XVIII eme siècle , les habitants s'y rendaient encore en pélerinage pour " faire pleuvoir "

jeudi 15 mai 2014

Les Beaumettes /St Pantaléon Luberon


 Pour compléter la randonnée  : Lumières /Goult Mange-Tian , diapo : ICI,  Le conservatoire des terrasses de cultures de  Goult  ,  diapo : ICI, voici le troisième diapo :
Les Beaumettes/ St Pantaléon
Les Beaumettes et maison troglodyte
St Pantaléon et son église du XII eme  et nécropole Rupestre sans oublier quelques .... bories sur le parcours :)

dimanche 11 mai 2014

Bories et ruines de Goult , Mange-Tian Luberon


Petite rando tranquille et très agréable sans doute pas plus de 15 à 16 km
On part de Lumières en passant par le conservatoire des restanques de cultures ( diapo de ces derniers publié ICI) descendre le chemin des Trabari , traverser l'Imergue , prendre la baume noire , Le Colombier , les Fenêtre rouges , direction St Pantaléon , les Parties ,( faire une crochet jusqu'au Baumettes et la Roche Pointue ) ce sera un aure billet puis prendre le chemin de  Goult par les Grandes Garrigues ,suivre le panneau  direction Goult / Moulin de Jérusalem , puis descendre la baume et arriver devant la Chapelle St Michel , prendre le chemin des deux Soeurs , arriver au conservatoire , le moulin de Jésuralem , visiter le village de Goult  , repartir sur le moulin , descendre jusqu'à la Croix ( si le vide vous met mal à l'aise , traverser le conservatoire puis arriver au village de Lumières

Le pont Julien


Le pont Julien
Le pont Julien est un pont romain , il est au débouché de Roquefure à 5 km au nord de Bonnieux et à 8 km à l'ouest d 'Apt
Ce pont de l'antique voie Domitienne a été jeté sur le Calavon en 3 av.J.C
Ouvertures pratiquées dans les piles de façon que les eaux s'écoulent rapidement en cas de fortes crues
Il mesure 85 m , pour une hauteur de 9 m et d'une largeur de 5.50 m

samedi 10 mai 2014

Borie " Plateau des Grandes Garrigues " Luberon

Grande borie restaurée 

Escalier restauré du corps d'habitation 
Bories  restaurées dans un enclos au milieu des restanques , corps d 'habitation et bergerie(?) en cours de restauration
Cet ensemble est visible( à droite en montant )   le chemin """ Les Baumettes '"La  Roche pointue " direction les Grandes Garrigues direction Goult ""