.L'Art de vivre c'est l'équilibre délicat entre lâcher et prise et tenir bon

.L'Art de vivre c'est l'équilibre délicat entre lâcher et prise et tenir bon
Je suis également ici ( clic sur l'image )" If your pictures aren't good enough ..you aren't close enough " ROBERT CAPA ..... ""L’appareil photographique est pour moi un carnet de croquis, l’instrument de l’intuition et de la spontanéité, le maître de l’instant qui, en termes visuels, questionne et décide à la fois. Pour « signifier » le monde, il faut se sentir impliqué dans ce que l’on découpe à travers le viseur. Cette attitude exige de la concentration, de la sensibilité, un sens de la géométrie. C’est par une économie de moyens et surtout un oubli de soi-même que l’on arrive à la simplicité d’expression. Photographier : c’est retenir son souffle quand toutes nos facultés convergent pour capter la réalité fuyante ; c’est alors que la saisie d’une image est une grande joie physique et intellectuelle. Photographier : c’est dans un même instant et en une fraction de seconde reconnaître un fait et l’organisation rigoureuse de formes perçues visuellement qui expriment et signifient ce fait. C’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’œil et le cœur. C’est une façon de vivre................ "" HENRY CARTIER-BRESSON .L'Art de vivre est l'équilibre entre lâcher prise et tenir bon " Henry Ellis "

lundi 24 août 2015

La Combe de Curnier , Jas de Landerot et Jas de Pié Gros Adrets du Ventoux

Ci-dessous diaporama 

















Combe de Curnier , jas de Landerot et de Pié gros ou circuit Badareù
Départ du sentier : au lieu-dit «Combaret», qu’ on rejoint en quittant Bédoin par la route du Ventoux qu’ on laisse bientôt pour prendre à gauche le «Chemin de la montagne»
en direction du domaine naturiste de Bélézy, puis le «Chemin des Clops», en laissant à gauche la 1ère puis la 2ème entrée du domaine et en allant tout droit jusqu’ au bout de la partie goudronnée où l’on se gare.
Cet itinéraire emprunte au provençal son nom «Badareù» (en français belvédère) car il offre de nombreux points de vue splendides sur le milieu naturel exceptionnel qui environne Bédoin et plus largement sur la plaine comtadine qu’il domine.
NOTE :
Pour d' y rendre :
Prendre la D974 en direction de Bédoin , puis de Bédoin suivre le panneau Mt Ventoux toujours par la D974
Passer le rond point ( station d'essence Les Lavandes ) , continuer sur 200 m puis prendre à gauche le chemin de la montagne 
Prendre le domaine de Bélézy et s'y garer 
A pied prendre après la maison forestière , le chemin des Clops ( voie sans issue ) possibilité de s'y garer mais le nombre de place est très restreint surtout en saison 
La rando part de la balise les CLOPS 
Balisage :
Les Clops - Les Colombets ( GR ) rouge et blanc 
Les Colombets - Jas de Landerot : ( PR)  jaune 
Jas de Landerot -Jas de Pié Gros ( GR) rouge et blanc 
Jas de Pié Gros -Grand Replanas ( PR ) jaune 
Carte :IGN TOP 25 3140  Mt Ventoux 
Tracé IGN : Combes de Curnier et de Bouisse 
Le départ se fait à 435 m 
Point le plus élevé 1060 m 
Distance : 14 km 
La randonnée " Classée très sportive pour bons marcheurs ) 
De la balise les Clops ( 444 m ) suivre le GR91  direction Sud/Est pour rejoindre la balise du Grand Replanas ( 442 m)
Poursuivre jusqu'à la balise les Colombets ( 452 m)
Quitter le GR91 pour prendre un sentier à gauche ( sentier balisé jaune ) qui vous fera traverser la combe de Curnier longue de 2 km 
Sortir de la combe par un sentier d'éboulis très raide , puis ce sera une piste " à droite"  que vous suivrez , s 200 m , prendre une petite raide sur votre gauche qui monte jusqu'au Jas de Landerot balisé jaune 
Arrivé devant le jas de Landerot( balise 1005 m ) , vous reviendrez légèrement sur vos pas et prendrez le GR91B à droite , ce chemin superbe en belvédère traversera le vallon de Cabriolas avec vues sur les Mt du Vaucluse , Luberon , Villes sur Auzon , Mormoiron , puis ce sera une descente via le Vallon de Teysonnières ( du blaireau ) sur ce sentier deux petits passages ou il faudra mettre les mains mais très facile 
Arrivé au Jas du Pié Gros( balise 939 m ), quitter le GR91B  et prendre Replanas balisé jaune , puis la direction les Clops et le domaine de Bélézy parking de départ 
Attention :
Ne pas emprunter la combe de Curnier par fortes pluies 






vendredi 21 août 2015

Grotte de la Clamouse St Guilhem-le-Désert

Ci-dessous le diaporama :

























La grotte de la Clamouse


Découverte en 1945, classée 'site scientifique et pittoresque' par le Ministère de l'Ecologie,
sa richesse en concrétions de calcite et d'aragonite, en font un site exceptionnel.

Cet ensemble de galeries se distingue notamment par l'activité des eaux souterraines
qui l'envahissent lors des crues et ne cessent de l'embellir.
Cristallisations fines, fistuleuses, excentriques, vous portent vers un univers féerique aux formes extraordinaires. Cette 'Cathédrale du Temps' est sublimée par un spectacle son et lumière.
La grotte s'est formée dans le karst dolomitique grâce à l'action de l'eau qui s'infiltre dans ses anfractuosité

 La légende de la grotte de Clamouse :


Il était une fois un jeune berger qui gardait ses moutons sur le Causse. Il s'amusait à jeter des bâtons qu'il avait sculpté dans cette anfractuosité.. rentrant chez lui à quelques km de là, il fut surpris de voir ses bâtons et compris qu'une rivière souterraine coulait dans ce trou.Il fut convenu avec sa mère de correspondre de cette façon là afin qu'il puisse lui donner de ses nouvelles lui qui se sentait si seul sur ce causse.
Mais un jour, il voulu aidé un jeune agneau qui était tombé dans ce trou,  mais la rivière gonflée par les pluie l'emporta sans vie jusqu'au près de sa mère. Folle de douleur celle ci se mit à hurler et l'on entend certain jour les pleurs de la Clamouse qui veut dire en occitan la hurleuse 
 Pour plus d'informations   sur la grotte de la  Clamouse : ICI

L'Ermitage N.D de Belle Grâce St Guilhem-le-Désert

Ci-dessous en diaporama légendé :
Le  chemin N.D du Lieu-Plaisant  GR 74 , qui vous conduira à l'Ermitage de N.D  De Belle Grâce 
 

Notre Dame de Belle Grâce ou Notre Dame du Lieu Plaisant " St Guilhem-le-Désert "
Le chemin , qui ,  parfois peut sembler vertigineux , est de toute beauté ( mais ... ne pas  le faire comme moi , en pleine canicule entre 12 et 15 heures ;) car tout du long on se prend à évoquer tous les Saints pour qu'ils aient  ( un peu  )  pitié  de vous et vous envoyant une bonne averse bien fraîche ou mieux une crème glacée qui vous attendrait bien sagement au détour d'un lacet bien minéral :)
Plus sérieusement , cet ermitage est un petit sanctuaire accroché à la roche
Il se trouve au coeur d'un paysage ruiniforme ( calcaire dolomitique ) recouvert d'une garrigue odorante , c'est  un îlot de fraîcheur  qui abrite N.D du-Lieu-Plaisant
L'ermitage dont la présence est attestée depuis le XVIeme s , fut occupé par les moines responsable de l'hôpital de l'abbaye de Gellone ( j'ai également lu  " quelque part " )  que l'ermitage servait de prison pour certains  moines "  coupables de   quelques sottises , le temps de se remettre les idées en place , hum...a leur place beaucoup de sottises je me serais rendue coupable pour pouvoir rester tout là-haut ! ;) :) car j'ai eu un mal fou  , pour  quitter ce lieu paisible , loin du tumulte , loin de tout .
De nos jours :
deux pèlerinages animent l'humble  sanctuaire
Chaque lundi de Pâques , les habitants se rendent en ce lieu , sacré pour remercier la Vierge de sa protection  contre la peste en 1628
Ils empruntent une seconde fois le chemin sinueux jusqu'à l'ermitage le deuxième dimanche d'octobre , pour accomplir le voeu fait en 1724 , en pleine crue du Verdus ( le ruisseau qui traverse St Guilhem ) pour obtenir la protection de N.D contre l'inondation
Plus d'infos en cliquant  :  ICI
Sur le chemin on rencontre le pin de Salzann
La forêt de St Guilhem-le-Désert compte un boisement important de pins de Salzmann, on  ne retrouve que très  rarement cette sous-espèce du pin noir , identifiable à sa silhouette caractéristique
Son port étagé rappelle une taille d'arbre en nuage
A une époque lointaine , , il était très répandu sur le pourtour méditerranéen , mais les variations climatiques de la période interglaciaire ont favorisé le développement d'autres essences comme le chêne blanc
Le pin de Salzmann , fait aujourd'hui figure de relique , et n'est plus présent que sur quelques stations dans le sud de la France
La forêt domaniale de St Guilhem , qui constitue l'un des boisements les plus importants , fait l'objet de toute l'attention de l'ONF
Car il faut se souvenir que de violents incendies " 1973 et 1984 " ont réduit en cendre 700 hectares de boisement de pins de Salzmann, la température atteinte proche des 1000° , a rendu impossible tout plan de reboisement par la suite
Notes sur le chemin de randonnée
De la place de la Liberté , suivre la rue du Bout du Monde qui sort du village, emprunter le chemin de droite caladé  ( GR 74) Les hauteurs du village offrent au regard des paysages d'une rare beauté ( tout comme la rando qui est inoubliable , le chemin s'élève très rapidement , traverse les remparts ( porte nord )
A droite les falaises dominées par les ruines du château du Géant , à gauche une vue vertigineuse sur le cirque de l'Infernet ( cirque du Bout du Monde) emprunter, à droite le chemin caladé qui monte vers le château , il s'élève au-dessus du village et atteint le col de la Croix " cap de la Crous "
Laisser à droite le sentier allant au château ( interdit désormais au public ) et suivre le chemin à gauche
Dépasser un sentier à droite et poursuivre la montée en lacets jusqu'à une bifurcation
Ignorer le sentier de gauche et continuer en face
Franchir une  combe , puis une autre , cheminer  , un instant trop bref en sous-bois , passer un calvaire pour , enfin atteindre l'Ermitage.du-Lieu-Plaisant  )