Le but est le chemin
Chemins qui ne mènent nulle part , entre deux prés , que l'on dirait avec Art de leur but détourné
Chemins qui souvent n'ont , devant eux , rien d'autres en face que pur espace et la saison
Rainer Maria Rilke ( 1924)

Translate

samedi 19 août 2017

Chaos de Nîmes-le-Vieux Causses Méjean Cévennes







































































Le Chaos de Nîmes-le-Vieux " Causse Méjean "
En voiture :
Si vous partez de  Florac  par la  N106  la quitter pour la D997 ( direction Meyruies ) puis prendre la D996 direction Meyruies/Vebron/Fraissinet de Fourques  puis du  Col de Perjuret  prendre à droite la D 18 direction l'Hom ou peut aussi pour cette balade partir du hameau de Galy pour cela au lieu de prendre la direction de  l'Hom à droite au croisement  prensdre à gauche direction Galy/Aures( *prudence en sens retour sur Florac  si vous reprenez la D996  du Col de ¨Perjuret  au hameau de  Fraissinet de Fourques ) 
Si vous partez de  Millau :
Prendre la direction d'Aguessac par la D809, à Aguessac prendre la D907 jusqu'à  Rosier , puis prendre la D996 jusqu'à Meyrueis , puis poursuivre jusqu'au Col de Perjuret ,  puis au Col de Perjuret
 prendre la D18 direction le Hameau de l'Hom on peut  aussi pour cette balade  partir de Galy ( au croisement ne pas prendre l'hom à droite mais partir à gauche Galy/Aures )
Perso je suis partie du hameau de l'Hom 
A pied :
Du parking , prendre la petite route goudronnée qui s'élève vers le Chaos , passer  la dernière ferme , prendre à gauche ( panneau d'interprétation ) ensuite se laisser guider par la draille de terre rouge qui serpente dans le site ruiniforme de Nîmes -le-Vieux 
Boucle de 4.5 km entre Galy et l'Hom très facile aucune difficulté à signaler le balisage est très bien 
Le Chaos de Nîmes-le -Vieux est un site ruiniforme situé dans la partie Nord/ Est du Causse Méjean 
Au coeur du Parc National des Cévennes , il a été baptisé ainsi en 1908 par son découvreur Paul Arnal pasteur à Vebron , par analogie avec le Chaos de Montpellier-le-Vieux , un site similaire découvert 25 ans plus tôt  par Edouard Alfred Martel 
Depuis des millénaires , l'érosion  sculpte d'étranges formes dans le calcaire dolomitique 
Ce chaos de rochers ruiniformes  a été taillé dans le calcaire par l'eau de pluie , les vents violents , le gel et le soleil .