Le but est le chemin
Chemins qui ne mènent nulle part , entre deux prés , que l'on dirait avec Art de leur but détourné
Chemins qui souvent n'ont , devant eux , rien d'autres en face que pur espace et la saison
Rainer Maria Rilke ( 1924)

Translate

samedi 26 décembre 2009

Chemin de poêsie espagnole allée des camélias à Trévarez



En décembre au parc du château de Trévarez le chemin des camélias n'est pas encore illuminé des couleurs douces de ceux-ci mais l'esprit lui est bercé par les poèmes espagnoles qui jalonnent celui-ci
Antonio Machado ( 1875-1939)
A un orme desséché
Orme , je veux noter sur mon carnet la grâce de ta branche reverdie
Mon coeur attend aussi vers la lumière et vers la vie un nouveau miracle du printemps


Carlos Sahagun ( 1938-)
Ici commence l'histoire
Et de ses mains , pieusement , elle caressait l'arbre, l'étang , le mont cendré au lointain et le jardin s'embrassait au soleil
Viguel Hernàndez ( 1910-1942 )
De la contemplation naît la rose
De la contemplation , l'oranger
Le laurier toi et moi de ce baiser
Antonio Machado ( 1875-1939 )
Je m'en vais rêvant par les chemins
Du soir les collines
Dorées , les pins verts
Les chênes poussiéreux !...
Ou peut'il aller ce chemin ?
Lope de Vega ( 1562-1635)
La Circé
Amandier précoce et couvert de fleurs
Au printemps nouveau prélude charmeur
De nacre candide au neige irisée
Ne peut qu'imiter ta simple beauté

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire