Le but est le chemin
Chemins qui ne mènent nulle part , entre deux prés , que l'on dirait avec Art de leur but détourné
Chemins qui souvent n'ont , devant eux , rien d'autres en face que pur espace et la saison
Rainer Maria Rilke ( 1924)

Translate

vendredi 30 juillet 2010

Reflets de l'Aven
























3 commentaires:

  1. Bonsoir Sacha !
    Je viens de parcourir tes 3 derniers billets, celui de ton beau jardin, celui des couleurs de la Bretagne (50% de mes racines !) et ce dernier, sur les reflets de l'aven... Je suis émerveillée par tes photos !!!!!! Les compositions de couleurs y sont tellement magnifiques ! Les lumières, les contrastes, les oppositions de bleus et d'ocre, tout est beauté...
    Et dans tes photos, il y a ... de l'affectif, du sentiment, comme pour ces images de ton jardin... Et beaucoup, beaucoup, beaucoup de talent !
    Merci pour toutes ces émotions que tu transmets...
    Je m'échappe pour quelques jours de vacances, mais serai vite de retour... En attendant, je te souhaite beaucoup de belles promenades et de douces journées...
    Grosses bises, Sacha...
    A bientôt !
    NiNa-Lou

    RépondreSupprimer
  2. Merci NINA-Lou je suis très touchée par ton commentaire je te souhaite de très bonnes vacances et de nous revenir en pleine forme avec beaucoup de souvenirs et de belles images en tête qui deviendront pour nous tes lecteurs de beaux et délicieux billets...
    Bonnes vacances
    A++Sacha

    RépondreSupprimer
  3. J’ai découvert votre blog par hasard il y a quelques mois et depuis je viens souvent m’y promener. J’ai découvert d’ailleurs vos photos sur ploumanach, plougrescant et sa chapelle st gonery,Castel meur…..Récemment, je suis allé passer quelques jours dans les cotes d’Armor et grâce à vous je suis allée visiter ces sites. Merveilleux !!!Et la chapelle, après 3 visites infructueuses car elle était fermée, j’ai pu enfin y rentrer pour la visiter avec un monsieur vraiment passionné ,qui nous en a raconté toute l’histoire… Merci ,votre blog est un enchantement et je ne parle pas des chats…que j’adorent

    RépondreSupprimer