Le but est le chemin
Chemins qui ne mènent nulle part , entre deux prés , que l'on dirait avec Art de leur but détourné
Chemins qui souvent n'ont , devant eux , rien d'autres en face que pur espace et la saison
Rainer Maria Rilke ( 1924)

Translate

mercredi 19 septembre 2012

Du poil à gratter ...

4 commentaires:

  1. Ils ont l'air mûr ces gratte-culs.

    RépondreSupprimer
  2. Je m'étais inscrite sur l'autre blog mais trop tard !!! Donc je viens sur celui-ci.
    Je préfère voir le gratte-cul sur tes magnifiques photos car j'y suis allergique et je m'en méfie, il me déclenche des œdèmes de Quincke et hop les urgences !! Comme ça en photo avec le petit insecte qui va avec c'est parfait. Belle journée

    RépondreSupprimer
  3. Souvenirs de farces de l'enfance, merci, Sacha !

    RépondreSupprimer