Le but est le chemin
Chemins qui ne mènent nulle part , entre deux prés , que l'on dirait avec Art de leur but détourné
Chemins qui souvent n'ont , devant eux , rien d'autres en face que pur espace et la saison
Rainer Maria Rilke ( 1924)

Translate

dimanche 14 octobre 2012

Jadis et naguère .. mémoire au bout des doigts ....Goult Luberon






10 commentaires:

  1. C'est si beau
    On aurait presque pas envie de savoir ce qu'il y a derrière !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison Patrick , ces portes closes génèrent l'interrogation
      ....tout comme les petits jardins clos par de hauts murs , on aimerait ....:)
      Bonne semaine
      Sacha

      Supprimer
  2. Love it - like the details, too. Have a great week ahead.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Inga
      I love photographing these little details that give the object a soul and makes us measure the passage of time
      Hugs
      Sacha

      Supprimer
  3. Une ancienne épicerie peut-être ? J'aime à l'imaginer. Cette devanture donne envie d'en ouvrir une, de celles ou j'aime aller fouiner.
    Tes belles photos avec détails sur rafistolages et ferrures font penser à une fermeture de longue date.
    Gros bisous et belle soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que ce devait être ce genre de boutique , tant de fois je suis passée tout à coté d'elle imaginant les passages et échanges au sein de cette boutique de village .......du doigt j'ai caressé ces petits rapiéçages, pensé que ceux-ci étaient autant de geste d'amour que de blessure à rafistoler pour qu'elle puisse encore et pour longtemps survivre dignement
      Les ferrures sont très belles posées en creux dans le bois c'était un temps ....
      Grosse bise Mireille
      Bonne semaine
      Sacha

      Supprimer
  4. Lorsque ton regard s'est fait plus insistant on se rend compte que le bois fut teint autrefois en couleur lagune... et ces traces sont belles !
    Je me pose souvent la même question que toi, la mémoire au bout des doigts... à Venise, beaucoup de devantures anciennes sont closes depuis des décennies et j'essaie de m'imaginer.
    La musique qui passe ici est belle mais si triste que j'ai les larmes aux yeux.
    Bises
    Danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lorsque l'on se rapproche on s'aperçoit de toute la finesse du bois , des couches de peinture légère presque transparente pour la protéger .... que dire de ses petits pansements de cuivre cloutés ....
      Venise ..comme je te comprends , sans doute faisons nous un lien avec nos propres vie , notre passé imaginer le futur ...tout change ou si peu ..
      C'est la musique du film Modigliani :) j'aime beaucoup , mais tu as raison certains morceaux sont un peu tristes ...
      Bises
      Bonne semaine
      Sacha

      Supprimer
  5. Un belle vieille porte, usée ,réparée mais toujours là .
    Bises du lundi

    RépondreSupprimer
  6. Wonderful!
    The Modigliani film is one of my favourites and I recently read the Meryle Secrest book entitled,'Modigliani - A Life' which is wonderful also. His paintings are amongst my most favourite, so soulful and beautiful, and how sad his illness and end.
    The pictures you took of the old wooden doorway are so beautiful, mellow and care-worn they hold all the rain and the sunshine of ages past and secret conversations still whisper....
    The music is haunting and brings an enchantment and tears are never far away when one's heart is so moved.

    I sincerely wish a peaceful and lovely week ahead for you Sacha,
    Hugs Jane x

    RépondreSupprimer