Le but est le chemin
Chemins qui ne mènent nulle part , entre deux prés , que l'on dirait avec Art de leur but détourné
Chemins qui souvent n'ont , devant eux , rien d'autres en face que pur espace et la saison
Rainer Maria Rilke ( 1924)

Translate

mercredi 17 octobre 2012

Passé ....décomposé .... village de Murs Luberon

Je publie de nouveau ICI

4 commentaires:

  1. Le sujet est très intéressant, mais, en plus, tu as su créer une atmosphère en jouant sur les couleurs et contrastes.
    Bravo, Sacha!

    RépondreSupprimer
  2. Je sais que ce n'est pas le même village, mais cette fenêtre aux vitres cassées, pourrait être l'envers du décor de ton autre billet (la boutique oubliée)!
    J'aperçois comme une porte qui laisse filtrer un peu de lumière au fond....
    Très beau coup d'oeil comme d'habitude sur l'abandon et le temps qui passe
    Bises
    Danielle

    RépondreSupprimer
  3. Et plus loin un rayon de lumière qui nous fait un clin d'oeil ...

    RépondreSupprimer