Le but est le chemin
Chemins qui ne mènent nulle part , entre deux prés , que l'on dirait avec Art de leur but détourné
Chemins qui souvent n'ont , devant eux , rien d'autres en face que pur espace et la saison
Rainer Maria Rilke ( 1924)

Translate

lundi 25 mai 2015

Habitats troglodytiques de Calès village de Lamanon dans le massif des Alpilles " clichés et diaporama "

Ci-dessous diaporama légendé  ( 299 clichés )

















































Habitats troglodytiques du cirque de Calès village de Lamanon Massif des  Alpilles 
Le cirque de Calès enserre 58 grottes sur les 116 recensées 
Elles sont creusées dans le safre sorte de roche tendre , ce site était fermé au sud comme au nord par deux enceintes 
Ces grottes creusées par l'homme pour en extraire des blocs de pierre nécessaires à la construction du château , ont été transformées en habitats troglodytiques jusqu'en 1586
200 villageois y vivaient vers 1245
Ces habitations étaient complétées par une avancée en bois , dont on peut encore voir l'emplacement des poutres au-dessous des gouttières creusées dans la roche 
On peut encore voir à l'intérieur de ces habitats , des silos , aiguiers , niches 
Le château féodal fut construit au XII eme siècle à 208 m d'altitude sur un piton rocheux qui domine au nord la vallée de la Durance et au sur la vallée de la Crau , il s'élève à 25 m au-dessus du cirque de Calès , il était réputé imprenable 
A l'angle ouest , les vestiges ( clichés visibles dans le diaporama ) de cet ensemble fortifiés , restent accrochés aux falaises abruptes, servant elles mêmes de remparts naturels 
Lieu de refuge à l'époque des Grandes Compagnies ( 2 eme moitié du XIV eme )
Lors des guerres de religions , en 1586 , les protestants affaiblis , par le succès des catholiques conduits par Hubert de Vins , demandent  du secours , à leurs frères du Languedoc ; qui leurs envoient des bandes de  mercenaires pillards  pour s'en débarrasser  
Le château fut détruit en presque totalité en 1586
Il n'y eu plus d'habitants à Calès 
La statue de la Vierge à l'enfant  a  été érigée en 1866 par le Marquis de Panisse-Passis , sur l'emplacement du donjon 
Il  existait des grottes pour l'habitat , d'autres pour  stoker les aliments et les  céréales 

Passer la deuxième enceinte au sud , on accède à deux chapelles , la première la chapelle st Denis , puis plus haut la chapelle double St Jean et Ste Marie 


3 commentaires:

  1. Bonjour
    Puis-je connaître le nom de la Chapelle (dernière photo) ?
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ;
      La dernière chapelle ( en haut de colline ) se nomme Chapelle double St Jean et Ste Marie et celle au bas de la colline se nomme Chapelle St Denis
      Dans le billet vous trouverez un diaporama de 299 clichés ce diaporama est légendé
      Bon weekend à vous
      Sacha

      Supprimer
  2. Merci infiniment. Bon week-end également

    RépondreSupprimer