Le but est le chemin
Chemins qui ne mènent nulle part , entre deux prés , que l'on dirait avec Art de leur but détourné
Chemins qui souvent n'ont , devant eux , rien d'autres en face que pur espace et la saison
Rainer Maria Rilke ( 1924)

Translate

vendredi 20 avril 2012

Barles.. et la Sentinelle de la Vallée du Bés d'Andy Goldsworthy " Alpes de Haute-Provence "de Haute Provence

Village de Barles Haute Provence 
( Billet programmé )
Ce qui m'a conduit ( outre les oeuvres  Land Art d'Andy Goldsworthy  réalisées dans cette région )  c'est le livre de Pierre Magnan  : Les courriers de la mort 
Le livre commençait ainsi :
Contre la porte du cimetière de Barles , il y a une boite aux lettres 
De loin , quand on gravit le chemin caladé ( il grimpe vraiment ) on en voit la fente 
Le ventail de droite est éclairé comme par un sourire de cette entaille découpée avec soin et munie , à chaque extrémité , d'un larmier pour écoulement du vent et de la pluie 
Quantité d'enterrements sont passés entre les deux battants largement écartés de  ce portail , sans jamais  provoquer nulle réflexion de la part de quiconque , à propos de  cette  fente incongrue quoique , si l'on y songe , parfaitement logique ...la suite .....dans le livre 
Voilà ce qui m'avait  poussé avec force et conviction  vers ce village , une  porte de  cimetière ornée d'une fente de boite aux lettres ! mais pas que .....oh  ! que non !....je suis restée sous une pluie fine et froide à visiter ce village  ,  avec les mots de Pierre Magnan en tête , du doigt je touchais le réel  conjugué aux mots de son  roman !Reprenant la route pour La Javie  je jetais un dernier regard   vers  le sommet de la Cloche de Barles  ..cet été je reviendrai.....
Merci Mr Magnan 

2 commentaires:

  1. Merci Sacha c'est beau ...
    Bises de Louise

    RépondreSupprimer
  2. Amoureux de la montagne et des vielles pierres ...super reportage ..bien sur j'ai des préférences mais c'est un régal de te suivre;...
    Merci et bonne cotinuation

    RépondreSupprimer