Le but est le chemin
Chemins qui ne mènent nulle part , entre deux prés , que l'on dirait avec Art de leur but détourné
Chemins qui souvent n'ont , devant eux , rien d'autres en face que pur espace et la saison
Rainer Maria Rilke ( 1924)

Translate

lundi 14 juin 2010

Les jardins suspendus de Marqueyssac

Le Bastion " la folie de buis ....." photo ci-dessus
Les jardins suspendus de Marqueyssac
belvédère de la Dordogne
C'est le jardin le plus visité en Périgord

Le parc du château de Marqueyssac , site classé est un domaine privé , né de l'histoire d'une famille remontant au XVII siècle Marqueyssac est une des plus belle réussite des jardins du XIX siècle
Après d'importants travaux de restauration , Marqueyssac a ouvert ses portes au public en mars 1997 , c'est aujourd'hui le plus visité d'Aquitaine
Aménagé sur un éperon rocheux pour le plaisir de la promenade, le parc domine de ses hautes falaises calcaires la vallée de la Dordogne , il offre l'un des plus beaux panorama du Périgord
La promenade s'organise autour de trois parcours principaux pour rejoindre le bévédère de la Dordogne situé à 800 m du château formidable balcon sur la Dordogne à 192 m d'altitude et à 130 m au-dessus de la rivière panorama exeptionnel dsur l'ensemble de la vallée ainsi que sur La Roque-Gageac
Les jardins offrent deux facettes très contrastées , d'un coté le jardin et de l'autre le parc
Photo ci-dessus l'extraordinaire " folie de buis du Bastion"
A Marquessac il y a plus de six km d'allées sinueuses qui constituent un véritable labyrinthe
Dont : les promenades des Falaises et des Hauteurs et la Grande allée toutes aboutissent aux cascades
J'ai surtout axé mes photos sur le Bastion et sa folie de buis

Le buis a Marqueyssac
Le buis est ici omniprésent implanté avec obstination , il constitue le fil conducteur des promenades
Il forme un réseau qui s'impose sur tout le domaine comme facteur d'ordre d'une nature aux allures sauvages
Le feuillage dense et persistant du buis offre un aspect invariable au cours des saisons , il reste vert toute l'anée
D'autre part le buis supporte très bien la taille " les buis à Marqueyssac sont entièrement taillés à la cisaille manuelle deux fois par an ; au printemps et à la fin de l'été " ce qui permet la réalisation de formes végétales complexes: c'est " l'art topiaire "
Ces qualités font que depuis des siècles et principalement depuis les jardins italiens de la Renaissance , le buis est très largement planté dans les jardins , ce sont des buis communs " buxus sempervirens adaptés au sol calcaire , d'une grande résistance à la sécheresse il y a à Marqueyssac 150 000 pieds de buis recensés en bordure des allées et dans les parterres
L'histoire de Marqueyssac commence à l'époque classique
Bertrand Vernet de Marqueyssac , acquéreur de la proprièté pour la famille en 1692 est à l'origine de l'aménagement en terrasses au abordsde la demeure
Au début du XIX e siècle , entre les années 1830 et 1840 , Julien Bessière , militaire de carrière fait ouvrir la Grande Allée pour ses promenades à cheval et fait construire une chapelle
Cependant , l'essentiel des aménagements du jardin et des promenades date de la fin du XIX e siècle
Julien de Cerval hérite des lieux en 1861 Passionné de jardins , il se consacre pendant les trente dernières années de sa vie à l'embellissement de Marqueyssac
De retour d'Italie , Julien de Cerval fait planter les dizaines de milliers de buis qui font de Marqueyssac une véritable " folie" en terme de jardin
Il transforme le potagerdu bastion en jardin d'agrément
S'inspirant des jardins romantiques à la mode à la fin du XVIII e siècle , Julien de Cerval agrémente également le versant sud du parc de nombreux éléments : belvédère , allées sinueuses , petits escaliers , trois cabanes en pierre sèche, une grande esplanade vouée aux divertissements et aux réceptions galantes, une rotonde , un calvaire , des rocailles , des bancs taillés dans le rocher, ce sont autant d'aménagements qui ont accentués la beauté pittoresque du site
Depuis sa mort en 1893 , sa famille a su préserver le parc pour nous le livrer aujourd'hui tel qu'il avait été conçu
Ces infos me viennent du petit facicule remis lors de ma visite aux jardins de Marqueyssac
Je dédie ce billet sur Marqueyssac à Anita délicieuse et très jolie américaine qui aime cette région et plus particulièrement ces jardins
Amicalement Sacha
* mes photos ne sont pas dans l'ordre de la visite ....


L'entrée des jardins de Marqueyssac avec son château de la fin XVIII e siècle et sa toiture de lauze pèsant 500 tonnes et les premiers buis du Bastion ..bonne promenade ....
















J'ai pris en photo cette très jolie .. dame paon perchée sur une des ouvertures du séchoir à tabac en contre-bas du château

et ....voilà monsieur paon avec ses superbes couleurs ...





Le chemin des falaises menant aux cascades , belvédère et à l'asile du poête







A 1600 m du château : l'asile du poête ...
Du belvédère : La Roque-Gageac




Cabane en cloche toiture également en lauze








Rosiers à l'entrée du château

Le toit de lauze de 500 tonnes

















Chemin des falaises






















Superbe point de vue sur le château de Beynac
Ci-dessous  au détour d'une allée une oeuvre d'Alain de Cerval 



Lien utile : ICI

9 commentaires:

  1. Sacha ma belle, je suis, émue. Muette aussi, et tu m'as coupé le souffle ici. Je dois dire à mes lecteurs ce weekend de venir ici...je pars en vacance vendredi, et mon billet de au revoir va les diriger ici...je vais en Californie afin de visiter mes cousines, mais shhhhhh.....je voudrais allez ici, au paradis français...merci pour ton copieux et beau billet, dédié à.....MOI! Bisous, Anita

    RépondreSupprimer
  2. Ce jardin est toujours aussi beau, la Dordogne est un département chargé d'Histoire et d'histoires. La pierre, l'eau et le végétal s'y marient pour le plaisir des yeux. Devant tant de beauté créée par l'homme, on se dit que parfois il fait de grande chose.

    RépondreSupprimer
  3. Je découvre votre blog... votre sensibilité et votre regard sur sur la nature me touchent.
    Merci de partager et de nous offrir toutes ces émotions ponctuées de superbes photos.
    à très bientôt

    RépondreSupprimer
  4. Chère Sacha,
    Tu nous gâtes. Et l'APN ne pouvait que chauffer devant tant de beautés.
    Merci

    Au fait tu as quoi comme appareil ? Je récolte les conseils, le mien étant cassé ( on m'a prêté un petit truc bof bof en attendant), je vais en racheter un....très vite.

    RépondreSupprimer
  5. Lôlà
    Pour les balades un Nikon D40X ( je pense car je ne l'ai pas sous les yeux ) et un FUJI pour mes photos culinaires
    Anita , Canotte et Marie-Monique merci pour vos visites et commentaires qui me touchent vraiment beaucoup , j'aime partager ces lieux beaux et émouvants qui m'ont touché avec vous tous
    Bonne semaine
    A++Sacha

    RépondreSupprimer
  6. Et merci à toi ma belle! J'ai fourni un lien à ton blog sur le mien aujourd'hui; mon billet dit "ciao" pour l'instant...je partirai vendredi en Californie pendant 10 jours et vous tous allez me manquer terriblement! Bisous ma belle, Anita

    RépondreSupprimer
  7. Tres tres Joli ce Jardin et Chateau.
    Beaucoup de travail, je suis sure.
    A plus,
    Frenchy

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Sacha!
    Incredible jardin photos! I found you through darling Anita. She is trying to help me learn french, quite a task for me and her! LOL
    Your blog is beautiful, tres bonne.

    Bisous, Sherry

    RépondreSupprimer
  9. Je ne connais pas le département de la Dordogne et, ces superbes photos me donnent vraiment envie de le découvrir, c'est vrai que ça fait rêver.
    Bises.

    RépondreSupprimer