Le but est le chemin
Chemins qui ne mènent nulle part , entre deux prés , que l'on dirait avec Art de leur but détourné
Chemins qui souvent n'ont , devant eux , rien d'autres en face que pur espace et la saison
Rainer Maria Rilke ( 1924)

Translate

dimanche 31 octobre 2010

Gordes ....balade ...en images


Gordes
un des plus beaux villages de France , couronnant son rocher comme l'acropole de la Provence , constitue une étape majeure sur les chemins du soleil , altitude 373 m chef lieu de canton à 21 km d'Apt et 36 d'Avignon
Gordes est bâti sur les pentes du plateau de Vaucluse inclinées sur la vallée du Coulon qui sépare ce plateau de la montagne du Luberon
Des traces d'habitat très ancien confirment l'occupation du site depuis des millénaires
La situation exeptionnelle de la colline exposée au soleil sur un promontoire facile à défendre
La promiscuité de la plaine et de l'eau , tout concourait à favoriser l'implatation de l'homme primitif
Le château fort dont l'origine remonte au XI e siècle fut maintes fois remanié au cours des siècles pour faire face aux pillages des brigands de passage , des grandes compagnies et plus tard aux troubles des guerres de religion qui faisaient suite à la malheureuse affaire des Vaudois du Luberon voisin
Le château après avoir appartenu à différentes familles provençales , fut séquestré à la révolution pour être attribué à la commune en 1811 qui plus tard y installa la mairie
Source :Le livret Gordes éditions Ajax





Le château



La porte d'entrée du château surmonté d'un fronton triangulaire














Place de Gordes "derrière se trouve le château " devant vous " la rue de l'église qui accéde aux vieilles ruelles pavées à l'ancienne qui déservent la colline là ...ou s'était fixé le premier habitat








Calades magnifiques !











La porte de Savoie
Est un des restes des anciennes fortifications qui s'appuyaient sur le château


La rue Trascapelle
Dans le vieux Gordes , l'aumônerie St-Jacques qui accueillait au Moyen Age les pélerins de St-Jacques de Compostelle sert de nos jours à des expositions temporaires artistiques: elle est desservie par la rue Transcapelle , entre la chapelle des pénitents blancs , l'aumônerie St-Jacques et l'hotel de Pluvinal








Une des ruelles typique du vieux Gordes avec son ancien pavage ...
















La fontaine de la place , nous rappelle toute l'importance des sources dans ce pays brûlé par le soleil les sources conditionnaient l'implatation des villages




6 commentaires:

  1. Sacha, je comprend pourquoi que c'est une des plus belles villes. Je me vois très bien me promener dans ces rues et découvrir ces pierres et ces façades de maison, on a l'impression que le temps s'arrête.
    Tes photos sont toujours aussi magnifiques.

    Passe une belle journée.
    Josée Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Absolutely stunning Sacha!!! Thank you for the walk...it was beautiful. Dzintra♥x

    RépondreSupprimer
  3. Merci Sacha! En voyant et revoyant tes images, j'y suis...
    @++++++Hubert

    RépondreSupprimer
  4. Un festival de jolies photos !
    Celle de la rue typique de Gordes, avec les anciens pavés et, la vigne vierge, ferait un bien joli tableau, tu ne trouves pas ?
    Bises.

    RépondreSupprimer
  5. UN très beau reportage sur un village merveilleux ... hors saison ! Dès qu'arrivent les beaux jours et leur cortège de jours fériés et vacances, il perd beaucoup de son charme ... Un peu comme Saint-Tropez ou Saint Paul de Vence, plus près de chez moi ! ;o) Tes clichés sont superbes et donnent envie d'y retourner très vite, cependant ...

    RépondreSupprimer
  6. C'est toujours avec énormément d'émotions que je regarde vos photos. D'autant que désormais je vis à la photo 43 et 53.. et que ma galerie est également dans vos clichés. Tout près. Un village que j'aime beaucoup. L'hiver, où je peins en ermite, dans le calme et la solitude créative. L'été, où je côtoie un nombre incroyable de gens de toutes nationalités. Deux mondes si différents.
    Merci Sacha pour vos balades et peut-être un jour, j'aurai la surprise de voir ce chapeau coiffant une belle natte sur une chemise blanche de coton léger. Doro.T

    RépondreSupprimer