Le but est le chemin
Chemins qui ne mènent nulle part , entre deux prés , que l'on dirait avec Art de leur but détourné
Chemins qui souvent n'ont , devant eux , rien d'autres en face que pur espace et la saison
Rainer Maria Rilke ( 1924)

Translate

samedi 23 octobre 2010

Le village des bories à Gordes.... Lubéron

Le village des bories à Gordes.... Lubéron
La ville de Gordes est propriétaire de ce village elle en assure le gestion ainsi que l'entretien
Le village des bories se situe à une lieue au sud- ouest de Gordes
Pour y accéder on emprunte un étroit " très étroit " chemin bordé de murets qui préfigure bien la découverte de superbe village
Contrairement aux constructions isolées au bord d'un champs ou sur le plateau le village des bories , constitue un ensemble architectural d'habitat humain , le regroupement de ces îlots de vie permettait à quelques familles d'y vivre en assumant leurs besoins
Certains ont voulu voir un village protohistorique ou gaulois , il n'en est rien ! , on peut penser à la lumière de construction du même type , dans des régions géologiquement comparables , que ce genre d'habitat se pratiquait depuis des millénaires
Sur ce site , on distingue cinq îlots de vie autonomes , groupés autour d'une aire commune
Chaque îlot répond aux besoins d'un foyer ; qui est l'habitat , bergerie , réserve , chaque enclos est fermé par des murets
Le village comportait en plus ...deux soues pour les porcs , deux magnaneries , deux cuves à vin ou fouloirs et une chèvrerie " qui est superbe "
Les bories d'habitation, bénéficiaient de quelques aménagements
Le sol est recouvert de dalles ,les murs intérieurs sont enduits de chaux pour éviter les courants d'air
le mobilier intégré au batîment comprend une cheminée , des placards dans l'épaisseurs des murs et une niche avec écoulement à usage d'évier
Les bories sont construites sans fondations montées simplement sur un sol arasé au besoin on rétablit le niveau du sol
Les pierres sont posées à plat en légère pente vers l'extérieur pour refouler l'eau de pluie
Les murs épais " env 1 m " à leur base , constituent une assise assez robuste pour supporter un poids énorme " une construction moyenne réprésente 160 m3 de pierres c'est à dire plus de 200 tonnes
La pierre du Midi
La pierre de Provence est un calcaire né des dépôts essentiellement organiques laissés par la mer qui avait envahi la vallée du Rhône
Là ou la couche est suffisante, elle est exploitée pour la taille : on a bâti de ces nobles pierres , demeures et châteaux
Par contre , lorsqu'elle se présente en couches superposées de plaques horizontales , elle est unrilisée soit associée au mortier , soit en pierres sèches , telle que la nature l'a laissé sur le terrain , nous l'appelerons alors " pierre sauvage " ou pierres des champs
Au pays de Gordes , la nature offrant ses lauzes , les hommes apprirent à les domestiquer en maîtrisant peu à peu la technique de la pierre à froid ; ce type d'utilisation est un élément original du pays car le matériau étant disponible et abondant , tout en ayant servi les besoins de l'époque , il a dessiné les chemins et marqué le paysage
La quantité de dalles utilisées représente l'apport de plusieurs siècles
Les bories concernent des zones de construction très délémitées , liées au socle géologique
Elles sont de forme et de grandeurs très diverse selon l'usage et l'époque
D'une façon générale , les bories que nous connaissons ont surtout été des abris pour les bergers et les troupeaux , servant aussi de remises pour l'outillage agricole
Les grandes bories comportaient un étage reposant sur des poutres qui reliaient les parois les plus rapprochées , on y accédait par des échelles , cette partie surélevée servait à entreposer le fourrage pour la mauvaise saison , ainsi aux jours d'intempéries, les troupeaux trouvaientdans ce refuge le vivre et le couvert
Source : Le livret : Gordes : éditions Ajax






Construction récente : XIX e











































































5 commentaires:

  1. Quelle technique ! Je trouve ce village fascinant et tes explications m'ont intéressée ... C'est un lieu que je visiterai ... J'ai vu en Irlande, le même genre de construction de pierre, et là aussi, toutes sortes de légende couraient au sujet des bâtisseurs. Ca me rappelle aussi une "chapelle" dans les jardins de Marqueyssac ... Mais il faut dire que cet ensemble est remarquablement mis en valeur ! Très bel endroit, chargé de sens ... Merci pour ce billet !

    RépondreSupprimer
  2. Hello Sacha !

    Je vois que tu as encore de belles photos à nous faire découvrir, j'adore ce village, j'aime les pierres et, toutes les bâtisses qui ont une âme.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Gine
    J'ai publié en mai ou juin un billet sur les jardins de Marqueyssac avec une borie en forme de cloche c'était la toute première " et la seule à ce jour que je découvrais
    Il est dommage que les intérieurs des bories avec mobilier étaient séparés du visiteur par des vitres " bien que j 'en comprenne très bien la finalité mais cela rendait presque impossible de faire de bonnes photos d'ou le clin d'oeil du reflet
    Il y a en Lubéron un autre village avec des bories qui méritent le détour que je me promets d'aller visiter l'année prochaine
    Merci Gine pour ta visite de ce coté-ci de mes blogs il me fait très plaisir
    Bonne journée
    A++++Sacha

    RépondreSupprimer
  4. Grenadine ta région est tellement superbe que toutes photos de fait sont jolies , on regarde , un petit clic ... pas besoin d'être doué pour la photo .... pour cela , l'appareil retranscrit fidèlement ce qu'il voit c'est à dire la beauté de ces paysages ...puis elles se retrouvent sur nos blogs pour j'espère le plaisir de nos amis internautes qui visitent !
    Merci de ta visite Grenadine
    Bonne semaine
    A+++++Sacha

    RépondreSupprimer
  5. Wonderful pictures. Thank for sharing. I have never been in this region. So I have a slight idea what to find there. Thank you Sacha, greetings Inge

    RépondreSupprimer