Le but est le chemin
Chemins qui ne mènent nulle part , entre deux prés , que l'on dirait avec Art de leur but détourné
Chemins qui souvent n'ont , devant eux , rien d'autres en face que pur espace et la saison
Rainer Maria Rilke ( 1924)

Translate

jeudi 18 février 2016

Musée du Prieuré de Salagon "Alpes de Hautes-Provence "

Le bouquet  ou collier de St- Eloi ,  placé en enseigne , c'est l'emblème du maréchal ferrant 
 c' est aussi  le nom donné au chef-d'oeuvre réalisé par le maréchal ferrant , lors de la fin de son tour de France , pour , son acceptation chez les compagnons ( les artisans au village )
J'avais  quelques jours avant  de faire la visite de ce musée, photographié un autre très beau collier  de St Eloi à Moustiers Ste Marie ( Alpes de Haute-Provence ) , vous pouvez le voir en fin de billet 
Cette forge appartenait au dernier forgeron installé à Lourmarin ( Luberon /Vaucluse )
( les artisans au village ) 
Grilloir à café 
Grilloir à café 
Petit catalogue de juillet 1908
Machine à découper le bois
Machine à coudre
Ustensiles de cuisine 
Ruche creusée dans un tronc d'arbre , couvercle en planche 
Ci-dessous diaporama 


Dans le musée de Salagon 15 000 objets sont exposés 

En 1956, l'abbé Pierre Martel, curé de Mane et l'association qu'il a créée, Alpes de Lumière nettoient l'église avec l'accord de la famille Calixte, propriétaire des lieux. Par ailleurs Pierre Martel commence à constituer les collections (Objets agricoles, photographies,archives...) afin de conserver les témoignages de la vie sociale en Haute-Provence3.
En 1981, la commune de Mane devient propriétaire du site. L'association Alpes de Lumière est chargée d'animer le site et de conduire sa restauration. Salagon est ouvert au public est devient le conservatoire ethnologique de la Haute-Provence. Jusqu'en 1995, d'importants chantiers de restauration sont menés par l'association pour transformer Salagon en lieu culturel. Parallèlement, une campagne de fouilles archéologiques est conduite de 1985 à 1994 sous la direction de Rollins Guild puis de Muriel Vecchione.
En 1984, le Conseil général des Alpes-de-Haute-Provence se substitue à la commune de Mane et accélère la remise en état des lieux. Le 1er janvier 2000, Salagon devient un musée départemental géré par le Conseil général des Alpes-de-Haute-Provence|département. En 2011, l'association Alpes de Lumière et le Conseil général des Alpes-de-Haute-Provence signent une convention de cession de la collection d'Alpes de Lumière qui devient propriété du département

Autres billets publiés sur le Prieuré de Salagon :

Le Prieuré de Salagon : ICI
Les jardins du Prieuré de Salagon : ICI
Collier de St Eloi photographié au village de Moustiers Ste Marie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire