Le but est le chemin
Chemins qui ne mènent nulle part , entre deux prés , que l'on dirait avec Art de leur but détourné
Chemins qui souvent n'ont , devant eux , rien d'autres en face que pur espace et la saison
Rainer Maria Rilke ( 1924)

Translate

vendredi 11 septembre 2009

Le parc du Stang-Alar de Brest et son conservatoire botanique

Le parc du Stang-Alar ou étang de St Eloi et son conservatoire botanique national se situent à Brest
Le parc du Stang-Alar est publique on y trouve une flore magnifique et luxuriante , composée de magnolia , bambou , eucalyptus ; bananiers , fougères , rhubarbe du Chili , palmier .... beaucoup de pièces d'eau y sont présentes avec nénuphars , poules d'eau , canards , tortues .....
Le conservatoire botanique national de Brest a été créé en 1975 il a été le premier établissement du monde à se consacrer uniquement au sauvetage des plantes en voie de disparaition
Il maintient , dans ses espaces de culture et sa banque
de graines , l'une des plus importantes collection d'espèces végétales menacées originaires principalement du Massif Armoricain de France , d'Europe et des îles du monde entier























Eucalytus






Bananiers
Fougères
Rubarbe du Chili Gunnera manicata

Bambou
Fougère

Palmiers
Cette année l'exposition au pavillon du parc du Stang - Alar est consacré à Madagascar
Ci-dessus un tapis en rabane
La rabane est un tissu traditionnel malgache en raphia
Un Ylang-Ylang cananga odorata pour plus d'informations : ICI


En pot : un bébé Baobab !
Un cacaoyer " theobroma cacao "; pour plus d'informations : ICI
En prenant le chemin des serres du Conservatoire ....un chat ......

Lavatera acérifolia origine : Canaris
plus d'informations sur cette plante : ICI

Je ne connais pas le nom de cette belle plante dont les fleurs sentent les fruits exotiques !
Les photos suivantes sont celles d'une Aristolachiaceae gigantea " Brézil " pour plus d'informations : ICI







La plante suivante est une :Hibiscus clayi




L'hibiscus clayi
C'est une Malvaceae " famille des roses trémières "
Endémique de l'île de Kauai " archipel des îles Hawaii"
Elle est en danger critique : présente dans 6 à 20 jardins
Il ne reste que 4 spécimens sauvage de ce superbe hibiscus originaire d'Hawaii
Son déclin est à mettre sur le compte de l'introduction par l'homme du bétail et des plantes invasives qui modifient et détruisent son habitat naturel
Il faut y ajouter les prélèvements directs par les randonneurs qui circulent sur un chemin situé à proximité de ces arbres
Cette espèce , qui peut atteindre 4 à 8 mètres de hauteur , pousse dans les forêts de basses altitude aux alentours de 300 m , sur l'île de Kouai
Une dizaine d'hibiscus clayi ont été implantés dans des réserves forestières afin d'apporter de la diversité génétique à la petite population sauvage et le bétail y a été supprimé
Souhaitons que ces mesures seront suffisantes pour permettre à cet arbre de se mantenir et de se développer dans son milieu naturel " à condition , bien sûr , que les randonneurs respectent désormais cette plante "



Zone tropicale sèche

Dracaena reflexa linearifolia : de l'île Maurice

Bromeliaceae tilladsia lindenii origine : Pérou

Bégonia seychellensis " Seychelle "

Plantes carnivores


Sarracenia" familles des "
A gauche : Triphyophyllum
A droite haut et bas : Sarracenia

Sarracenia au centre
Pinguicula à droite
Sarracenia
Sarracenia
Sarracenia
Sarracenia
Drosera
Sarracenia
Sarracenia


Cette plante carnivore est une : Sarracenia oreophila

Non commun : Green pitcher plant ; endémique d'Amérique du nord " Alabama , Géorgie , Tennesse "elle est en danger critique présente dans 20 jardins

Il existe 11 espèces sauvages différentes dans le genre Sarracenia et toutes sont carnivores . Il n'y a aucune partie mobile chez ce type de plantes carnivores et c'est l'insecte seul qui se fourvoie dans le piège .Sarracenia oreophila est une espèce décrite seulement depuis 1933 . Or ses populations sauvages sont déjà menacées par la destruction de ses habitats naturels , la pollution par les pesticides , les espèces invasives et les prélèvements en nature par les collectionneurs de plantescarnivores . La réduction des populations sauvages a été si rapide que cette espèce figurait , dès 1988 sur la liste établie par l'UICN des espèces les plus menacées au monde

3 commentaires:

  1. Superbe tes photos, c'est sûr tu aurais intérêt à utiliser Picasa3 pour réaliser des mosaiques de photos. Pour cela il te faut télécharger l'application Picasa3 sur Google. Après tu bidouilles comme moi pour faire un montage. Voilà, if you want some informations, call me!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Merci Enitram pour l'info c'est super sympa et très touchée par le gentil compliment
    Je tenterai Picasa3 avec qui j'espère l'entente sera cordiale ....voir un peu de réussite à la clef!
    Bonne soirée
    A+++Sacha

    RépondreSupprimer
  3. Trés beau reportage Sacha, toutes ces plantes que je découvre... Il ne manque que les senteurs ! Merci pour cette agréable balade

    RépondreSupprimer