Le but est le chemin
Chemins qui ne mènent nulle part , entre deux prés , que l'on dirait avec Art de leur but détourné
Chemins qui souvent n'ont , devant eux , rien d'autres en face que pur espace et la saison
Rainer Maria Rilke ( 1924)

Translate

vendredi 21 août 2015

L'Ermitage N.D de Belle Grâce St Guilhem-le-Désert

Ci-dessous en diaporama légendé :
Le  chemin N.D du Lieu-Plaisant  GR 74 , qui vous conduira à l'Ermitage de N.D  De Belle Grâce 
 

Notre Dame de Belle Grâce ou Notre Dame du Lieu Plaisant " St Guilhem-le-Désert "
Le chemin , qui ,  parfois peut sembler vertigineux , est de toute beauté ( mais ... ne pas  le faire comme moi , en pleine canicule entre 12 et 15 heures ;) car tout du long on se prend à évoquer tous les Saints pour qu'ils aient  ( un peu  )  pitié  de vous et vous envoyant une bonne averse bien fraîche ou mieux une crème glacée qui vous attendrait bien sagement au détour d'un lacet bien minéral :)
Plus sérieusement , cet ermitage est un petit sanctuaire accroché à la roche
Il se trouve au coeur d'un paysage ruiniforme ( calcaire dolomitique ) recouvert d'une garrigue odorante , c'est  un îlot de fraîcheur  qui abrite N.D du-Lieu-Plaisant
L'ermitage dont la présence est attestée depuis le XVIeme s , fut occupé par les moines responsable de l'hôpital de l'abbaye de Gellone ( j'ai également lu  " quelque part " )  que l'ermitage servait de prison pour certains  moines "  coupables de   quelques sottises , le temps de se remettre les idées en place , hum...a leur place beaucoup de sottises je me serais rendue coupable pour pouvoir rester tout là-haut ! ;) :) car j'ai eu un mal fou  , pour  quitter ce lieu paisible , loin du tumulte , loin de tout .
De nos jours :
deux pèlerinages animent l'humble  sanctuaire
Chaque lundi de Pâques , les habitants se rendent en ce lieu , sacré pour remercier la Vierge de sa protection  contre la peste en 1628
Ils empruntent une seconde fois le chemin sinueux jusqu'à l'ermitage le deuxième dimanche d'octobre , pour accomplir le voeu fait en 1724 , en pleine crue du Verdus ( le ruisseau qui traverse St Guilhem ) pour obtenir la protection de N.D contre l'inondation
Plus d'infos en cliquant  :  ICI
Sur le chemin on rencontre le pin de Salzann
La forêt de St Guilhem-le-Désert compte un boisement important de pins de Salzmann, on  ne retrouve que très  rarement cette sous-espèce du pin noir , identifiable à sa silhouette caractéristique
Son port étagé rappelle une taille d'arbre en nuage
A une époque lointaine , , il était très répandu sur le pourtour méditerranéen , mais les variations climatiques de la période interglaciaire ont favorisé le développement d'autres essences comme le chêne blanc
Le pin de Salzmann , fait aujourd'hui figure de relique , et n'est plus présent que sur quelques stations dans le sud de la France
La forêt domaniale de St Guilhem , qui constitue l'un des boisements les plus importants , fait l'objet de toute l'attention de l'ONF
Car il faut se souvenir que de violents incendies " 1973 et 1984 " ont réduit en cendre 700 hectares de boisement de pins de Salzmann, la température atteinte proche des 1000° , a rendu impossible tout plan de reboisement par la suite
Notes sur le chemin de randonnée
De la place de la Liberté , suivre la rue du Bout du Monde qui sort du village, emprunter le chemin de droite caladé  ( GR 74) Les hauteurs du village offrent au regard des paysages d'une rare beauté ( tout comme la rando qui est inoubliable , le chemin s'élève très rapidement , traverse les remparts ( porte nord )
A droite les falaises dominées par les ruines du château du Géant , à gauche une vue vertigineuse sur le cirque de l'Infernet ( cirque du Bout du Monde) emprunter, à droite le chemin caladé qui monte vers le château , il s'élève au-dessus du village et atteint le col de la Croix " cap de la Crous "
Laisser à droite le sentier allant au château ( interdit désormais au public ) et suivre le chemin à gauche
Dépasser un sentier à droite et poursuivre la montée en lacets jusqu'à une bifurcation
Ignorer le sentier de gauche et continuer en face
Franchir une  combe , puis une autre , cheminer  , un instant trop bref en sous-bois , passer un calvaire pour , enfin atteindre l'Ermitage.du-Lieu-Plaisant  )

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire